Un projet ambitieux

 

Inspiré par J. Nicolau, ce projet me trottait depuis quelques mois dans la tête. Je m’étais donné comme défi de créer une mise en scène beaucoup plus élaboré qu’à l’habitude. Je m’étais mis aussi comme contrainte de faire ça avec un budget de moins de $50 ! Ça m’a pris quand même du temps avant de tout trouver ce dont j’avais besoin. Le plus difficile fût la boule de cristal. Si vous regardez bien vous allez constater qu’en fait, c’est un vieux luminaire des années 70 que j’ai trafiqué pour y introduire un flash cobra. J’ai aussi inséré du papier emballage transparent pour créer un effet de lumière intéressant. Étonnamment, c’est la boule qui est la source principale d’éclairage de la scène. C’est donc dire que la clef du succès était là pour la réussite ou non du projet. J’ai fait appel à mes deux protagonistes préférés comme comédiens improvisés. Sans eux, pas besoin de vous dire que cette photo n’aurait pas vu le jour! Si vous êtes observateur vous allez constater que toute la famille est présente dans l’image. Cherchez un peu… J’ai aussi mis la réalisation du décor extérieur et de l’affiche dans en deuxième temps en post-production. C’est le genre de mise en scène qui implique forcément de faire des modifications. dans Phototshop. Pour le reste, tout était là à la prise de vue, même les chandelles. À ce sujet je dois dire que le temps de pose était de 3,2 secs pour avoir une bonne exposition de la lumière naturelle.

Vous avez dit rose !?

Je passe tous les jours ou presque sur la route 122 qui mène à Victoriaville. À chaque fois, je jette un coup d’oeil sur cette tourbière où presque rien ne pousse et je me dis; » Il faudrait bien que je retourne y faire une bonne photo ». L’idée mes venues il y a quelques semaines, quand j’ai vu un flamant rose sur le gazon d’une maison de Victo. Je ne pensais pas que l’on pouvait encore en trouver en magasin! À 5$ chacun, voilà un investissement somme toute modeste pour un accessoire. Toutefois, le plus difficile était d’attendre le bon ciel, la bonne lumière et surtout, les bons nuages pour réaliser la prise de vues. Après trois semaines d’attente, je suis passé un soir en revenant à la maison, et tous les ingrédients étaient réunis. Juste un peu avant l’heure bleu, je me suis aventuré dans la tourbière avec mes flamants et mon trépied sous le bras. J’ai reçu quelques coups de klaxon! Les passants avaient l’air de dire; « Tu fais quoi le cave avec tes flamants!? ». Il faut parfois faire ce qu’on a à faire et arrêter de se soucier de ce que les autres peuvent bien penser. C’est ce que j’ai fait ce soir-là, je me suis glissé dans ma bulle et j’ai pris un grand plaisir à réaliser en vrai, ce que j’avais dans la tête depuis un bout de temps. Au moment où j’ai vue se dessiner ce nuage au-dessus du bosquet, j’ai su que j’avais ma photo.

Développer une première image dans Lightroom

J’ai préparé un nouveau tutoriel sur le développement d’une image dans Lightroom 5. Si vous débutez avec ce logiciel, voyez comment avec quelques réglages simples, il est possible de récupérer beaucoup de détails dans un fichier RAW qui au départ, semblais perdu. Je vous invite à visionner sur Youtube en HD et en plein écran. Bon tuto!

 

Préparer une photo pour le web

Il y deux expressions de nos amis anglophones qui me viennent à l’esprit; « small is beautifull » et Bigger is better ». En matière de préparation d’images pour le web je pense plutôt que la réponse est entre les deux. Vous avez surement déjà vécu la frustration de naviguer sur le blogue d’une photographe qui par peur de se faire voler ses photos ne les affiches qu’en 500 pixels de large, ou encore, sur un site qui vous présente des images rognées de tous les côtés, car le fichier est à sa résolution native! Il faut comprendre dès le départ que nous n’avons aucun contrôle sur l’affichage des écrans des internautes qui visitent notre blogue et notre page Facebook. Même avec la meilleure préparation qui soi, vos photos sont à la merci de la jungle du web! Toutefois, il possible de les préparer quand même du mieux possible pour mettre toutes les chances de notre côté. Je vous présente ma recette à moi. Elle n’est pas parfaite, mais c’est un bon départ pour les débutants. Voir le vidéo Youtube ci-bas:

N’OUBLIEZ PAS DE VISIONNER CE TUTORIEL EN HD ET EN GRAND!

 

Ne soyez pas vache!

 

C’était à l’été 2012. Je me suis levé tôt ce dimanche pour profiter de la lumière matinale. Je parcourais la campagne de Warwick, dans la région Centre du Québec et je suis tombé sur ce troupeau de jeunes vaches. Je me suis dit; « voilà une photo facile » toutefois en m’approchant, j’ai vite constaté que ma présence les rendait craintives. Quelques galets ayant roulé sous mes pieds on fait un peu de bruit et les spectatrices ont déguerpi en moins de deux! j’ai dû attendre de longues minutes pour enfin réussir un seul cliché avant qu’elles ne repartent encore apeuré. Cette photo gagné le 2e prix dans la catégorie « Agriculture et terroir » dans le concours de photographie de la MRC d’Arthabaka en 2012.

Canon 60D

1/320 sec;   f/10;   ISO 400; 10-20 mm Sigma